Archives par mot-clé : Cécile Troadec

Le fragment dans l’épistémologie de l’enquête historique / Rintracciare la storia

Résumé

Dans les sciences humaines, le potentiel que représente le fragment pour l’investigation se révèle lorsque l’on fait de ce fragment un indice dans la connaissance d’un objet social, individuel ou collectif. On se propose de réfléchir ici à la présence de ce « paradigme indiciaire » dans l’enquête historique. Faut-il faire de l’histoire une discipline procédant par indices, en analogie avec des démarches de connaissance empiriques ? Si l’histoire partage avec la médecine une approche privilégiant les études de cas et le souci du détail dans la compréhension d’un tout, ne faudrait-il pas s’interroger sur sa capacité à produire une méthode de recherche formalisée ?

Continuer la lecture de Le fragment dans l’épistémologie de l’enquête historique / Rintracciare la storia

Économies comparées : à quoi bon des chiffres ?

Calendrier extrait du Rustican, de Pietro Crescenzi, v. 1306. Source : Wikipedia.

Par Cécile Troadec

Comment l’historien construit-il et manipule-t-il les données chiffrées ? La question se pose avec d’autant plus d’acuité semble-t-il lorsque ce dernier étudie les économies dites pré-modernes : comment antiquisants et médiévistes créent-ils, à partir des données quantitatives brutes que livre la documentation, des données économiques comparables entre elles ? De l’histoire quantitative sérielle à la nouvelle sociologie économique, la manière dont ces différentes approches ont traité les chiffres est conditionnée par la conception que se font les historiens des économies pré-modernes et, en particulier, par l’idée d’une possible comparaison avec les économies modernes.

Continuer la lecture de Économies comparées : à quoi bon des chiffres ?