Séance 4 : Une stratégie de niche. L’encadrement du don en France et en Italie.

Mercredi 17 février 2021, 16h00-18h00 (visioconférence). Affiche de la séance.

Séance organisée par Virgile Cirefice  et Carole Mabboux.

Qu’il s’agisse de financement de la vie politique, de mécénat artistique ou de contributions plus ponctuelles comme celle liée à la reconstruction de Notre-Dame, le don ouvre des droits fiscaux. Cette reconnaissance par la collectivité d’une contribution permettant d’investir financièrement et symboliquement le champ civique laisse entrevoir un éventail de stratégies patrimoniales et d’opérations de communications. Cette séance entend donc favoriser une réflexion collective sur la fiscalité du don, son éthique et ses implications démocratiques : selon quels principes accepte-t-on de lier participation au bien commun et faculté – croissant avec la richesse – de choisir l’usage qui est fait de son impôt ?

Lectures discutées :

  • Pierre Bourdieu, Méditations pascaliennes, Seuil, Paris, 1997, p. 229-240. Lire.
  • Julia Cagé, Le Prix de la démocratie, Gallimard, Paris, 2019, p. 122-133. Lire.
  • Camille Herlin-Giret, « Les contournements discrets de l’impôt. Comment les redevables de l’ISF s’arrangent avec le droit », Sociétés contemporaines, 108, 2017. (pages 29 à 32) Lire.