Le public : espace, sphère, opinion (Rapport EFR 2010–2011)

Ce séminaire, créé et organisé à l’initiative des membres de l’École française de Rome, est ouvert à tous les chercheurs intéressés par ses travaux. Il portait cette année sur le thème Le public : espace, sphère, opinion. La notion d’« opinion publique » – traduction litigieuse du concept d’Öffentlichkeit forgé par Habermas au début des années 1960 – a fait florès en histoire, l’enjeu consistant généralement à déterminer dans quelle mesure celle-ci était applicable aux sociétés antérieures à l’âge des Lumières. Depuis maintenant une quinzaine d’années, un engouement certain s’est cristallisé, chez les historiens, autour de la notion dérivée d’« espace public ». Les enquêtes collectives se sont multipliées sur ce thème et sur les problèmes qu’il permet de poser, mais l’usage de ces deux notions est souvent resté fragile et imprécis. Certains historiens doutent même désormais de l’heuristicité de ces deux notions – à l’aune, notamment, du renouveau conceptuel et théorique manifesté par la sociologie des mobilisations collectives qui préfère parler d’« arènes » ou de « forums », mais aussi d’une science politique s’employant à déconstruire le concept d’« opinion publique ». Le séminaire de cette année a donc invité les participants à une explicitation, voire à une redéfinition des notions attachées à la question du « public », tout en laissant une large place aux études empiriques – autour, par exemple, du rôle des intellectuels ou du secret judiciaire et politique. C’est par la mise en regard de la discipline historique et des approches qu’elle néglige parfois (en droit, en sociologie, en philosophie etc.), que les quatre séances organisées en 2011 ont tenté de montrer dans quels contextes historiques et selon quelles modalités méthodologiques il apparaît aujourd’hui pertinent d’user des concepts de sphère, d’opinion ou encore d’espace publics. Chaque séance a fait l’objet d’un compte rendu qui sera prochainement accessible.

Programme 2010-2011 : Thème « Le Public. Espace, sphère, opinion »

  • Vendredi 28 janvier 2011 (10h-13h). (Re)lire Habermas. Regards croisés sur l’archéologie de la publicité. Invités : Sandro Landi (Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3), Stéphane Haber (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Paris 10), Walter Privitera (Università degli Studi di Milano-Bicocca). Organisateur : Johann Petitjean.
  • Vendredi 25 février 2011 (10h-13h). Forum(s) : usages, interprétations et apories. Invités : Christophe Aguiton (Orange Labs – Paris) Franck Gaudichaud (Université Stendhal, Grenoble 3), Annapaola Zaccaria Ruggiu (Università Ca’ Foscari di Venezia). Organisateurs : Yannick Beaulieu, Audrey Bertrand, Cyril Courrier et Julie Delamard.
  • Vendredi 25 mars 2011 (10h-13h). Succès ou échecs dans l’espace public. Usages de l’informatique pour l’histoire des idées. Invités : Hugues Labarthe (Université Toulouse 2), Jeanne-Marie Hostiou (Université Paris III – Sorbonne nouvelle), Rosanna De Rosa (Università degli Studi di Napoli Federico II). Organisateurs : Jean-Pascal Gay, Fabrice Jesné et Clémence Revest.
  • Vendredi 6 mai 2011 (10h00-13h). Public vs secret : aux frontières du droit et de la légalité. Invités : Lucia Bianchin (Università degli studi di Trento), Emanuele Conte (Università degli Studi di Roma Tre), Giovanna Tosatti (Università degli studi della Tuscia – Viterbo). Organisateurs : Arnaud Fossier et Sylvain Parent.

Mise en ligne : Sébastien Plutniak