Comparaison, comparatisme : bibliographie

La bibliographie constituée au fil du séminaire a été compilée par Sébastien Plutniak et Catherine Kikuchi de manière à la rendre disponible en plusieurs formats :

  • ci-dessous, avec les entrées bibliographiques abrégées et non triées ;
  • en version pdf, avec les entrées bibliographiques complètes et triées selon deux catégories :
    • 1. travaux d’ordre méthodologique ou épistémologique traitant du comparatisme ou de la comparaison ;
    • 2. travaux illustrant les usages de la comparaison et ayant été mentionnés ou discutés lors des séances ;
  • sur Zotero, sous la forme d’une bibliographie publique ;
  • en format bibtex (contenant l’ensemble des descripteurs bibliographiques).

Bibliographie

  • Anheim Étienne, Grévin Benoît, 2002, « “Choc des civilisations” ou choc des disciplines? Les sciences sociales et le comparatisme », Revue d’histoire moderne et contemporaine (1954–), 49, 4, p. 122‑146.
  • Assayag Jackie, 1998, « La construction de l’objet en anthropologie. L’indianisme et le comparatisme de Louis Dumont », L’Homme, 38, 146, p. 165‑189.
  • Auroux, Sylvain éditeur, 2000, Histoire des idées linguistiques: Tome 3. L’hégémonie du comparatisme, Bruxelles, Mardaga.
  • Barry Laurent, 2008, La parenté, Paris, Gallimard.
  • Barry Laurent S., 1998, « Les modes de composition de l’alliance : le mariage arabe », L’Homme, 147, p. 17‑50.
  • Barry Laurent S., 2000, « L’union endogame en Afrique et à Madagascar », L’Homme, 154–155, p. 67‑100.
  • Becker Howard Saul, Merllié-Young Christine, Merllié Dominique, 2016, La bonne focale: De l’utilité des cas particuliers en sciences sociales, Paris, La Découverte.
  • Bertrand Romain, 2013, « Histoire globale, histoires connectées : Un “tournant” historiographique ? », dans Caillé Alain, Dufoix Stéphane (éd.), Le « tournant global » des sciences sociales, Paris, La Découverte, p. 44‑66.
  • Bertrand Romain, 2014, L’histoire à parts égales: Récits d’une rencontre orient-occident, xvie–xviie siècle, Paris, Points.
  • Besson, Florian, Synowiecki, Jan éditeurs, 2015, Écrire l’histoire avec des « si », Paris, Éditions Rue d’Ulm.
  • Bloch Maurice, 2013, L’anthropologie et le défi cognitif, Paris, Odile Jacob.
  • Borillo, Mario, Gardin, Jean-Claude éditeurs, 1974, Les banques de données archéologiques, Paris, Éditions du CNRS.
  • Boudon Raymond, 1969, « Analyse secondaire et sondages sociologiques », Cahiers Internationaux de Sociologie, 47, p. 5‑34.
  • Bronner Gérald, Géhin Étienne, 2017, Le danger sociologique, Paris, Presses universitaires de France.
  • Bruhns Hinnerk, 1996, « Max Weber, l’économie et l’histoire », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 51, 6, p. 1259‑1287.
  • Bruhns Hinnerk, 1998, « À propos de l’histoire ancienne et de l’économie politique chez Max Weber », dans Max Weber, économie et société dans l’Antiquité, Paris, La Découverte, p. 9‑59.
  • Buc Philippe, 2017, Guerre sainte, martyre et terreur: Les formes chrétiennes de la violence en occident, Paris, Gallimard.
  • Burawoy Michael, 2003, « L’étude de cas élargie. Une approche réflexive, historique et comparée de l’enquête de terrain », dans Céfaï Daniel (éd.), L’enquête de terrain, Paris, La Découverte, p. 425‑464.
  • Cahuc Pierre, Zylberberg André, 2017, Le négationnisme économique: Et comment s’en débarrasser, Paris, Flammarion.
  • Calafat Guillaume, 2011, « Familles, réseaux et confiance dans l’économie de l’époque moderne. Diasporas marchandes et commerce interculturel », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 66, 2, p. 513‑531.
  • Cerutti Simona, Grangaud Isabelle, 2017, « Sources and contextualizations: Comparing eighteenth-century north african and western european institutions », Comparative Studies in Society and History, 59, 1, p. 5‑33.
  • Chan David K., 2010, « Reasoning without comparing », American Philosophical Quarterly, 47, 2, p. 149‑160.
  • Chang, Ruth éditeur, 1997, Incommensurability, incomparability, and practical reason, Cambridge (Mass.); London, Harvard University Press.
  • Cohen Yves, 2001, « Les chefs, une question pour l’histoire du XXe siècle », Cités, 2, 6, p. 67‑83.
  • Cohen Yves, 2011, « Foucault déplace les sciences sociales. La gouvernementalité et l’histoire du xxe siècle », dans Laborier Pascale, Audren Frédéric, Napoli Paolo (éd.), Les sciences camérales: Activités pratiques et histoire des dispositifs publics, Paris, Presses universitaires de France, p. 43‑79.
  • Cohen Yves, 2012, Le siècle des chefs: Une histoire transnationale du commandement et de l’autorité, 1890–1940, Paris, Éditions Amsterdam.
  • Darmangeat Christophe, 2012, Le communisme primitif n’est plus ce qu’il était: Aux origines de l’oppression des femmes, 2ᵉ édition, Toulouse, Smolny.
  • Deluermoz Quentin, Singaravélou Pierre, 2016, Pour une histoire des possibles: Analyses contrefactuelles et futurs non advenus, Paris, Éditions du Seuil.
  • Descombes Vincent, 2000, « Vers une anthropologie comparative des démocraties modernes », Esprit, 263, p. 155‑170.
  • Desrosières Alain, 1993, La politique des grands nombres: Histoire de la raison statistique, Paris, France, La Découverte.
  • Desrosières Alain, 2007, « Comparer l’incomparable: Essai sur les usages sociaux des probabilités et des statistiques », dans Touffut Jean-Philippe (éd.), La société du probable: Les mathématiques sociales après Augustin Cournot, Paris, Albin Michel, p. 163‑200.
  • Desrosières Alain, 2014, Prouver et gouverner: Une analyse politique des statistiques publiques, Paris, La Découverte.
  • Detienne Marcel, 2000, Comparer l’incomparable, Paris, Éditions du Seuil.
  • De Vito Christian G., Gerritsen Anne, 2018, « Micro-spatial histories of labour: Towards a new global history », dans De Vito Christian G., Gerritsen Anne (éd.), Micro-spatial histories of global labour, Hondmills; New York, Palgrave Mcmillan, p. 1‑28.
  • Deza Elena, Deza Michel-Marie, 2006, Dictionary of distances, Amsterdam, Elsevier.
  • Désveaux, Emmanuel, Fornel, Michel de éditeurs, 2012, Faire des sciences sociales. Généraliser, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales.
  • Dumont Louis, 1979, Homo hierarchicus: Le système des castes et ses implications, Paris, Gallimard.
  • Dumont Louis, 1983, Essai sur l’individualisme: Une perspective anthropologique sur l’idéologie moderne, Paris, Le Seuil.
  • Espagne Michel, 1994, « Sur les limites du comparatisme en histoire culturelle », Genèses: Sciences sociales et histoire, 17, p. 112‑121.
  • Evans-Pritchard Edward E., [1950] 1969, Anthropologie sociale, Paris, Petite Bibliothèque Payot.
  • École des hautes études en sciences sociales éditeur, 1987, Problèmes et objets de la recherche en sciences sociales, Paris, École des hautes études en sciences sociales.
  • Feller Laurent, Weber Florence, Gramain Agnès, 2005, La fortune de karol: Marché de la terre et liens personnels dans les abruzzes au haut moyen âge, Rome, École française de Rome.
  • Feyerabend Paul, 1988, Contre la méthode: Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Paris, Éditions du Seuil.
  • Finley Moses I., 1973, The ancient economy, London, Chatto & Windus.
  • Frazier Françoise, 1987, « À propos de la composition des couples dans les Vies Parallèles de Plutarque », Revue de Philologie, 61, p. 65‑75.
  • Gallay Alain, 2011a, Les sociétés mégalithiques: Pouvoir des hommes, mémoire des morts, 2ᵉ édition, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes.
  • Gallay Alain, 2011b, Pour une ethnoarchéologie théorique: Mérites et limites de l’analogie ethnographique, Paris, Errance.
  • Gardin Jean-Claude, 1960, « Analyse et sélection documentaire dans les sciences humaines » Leroy André (éd.), Enseignement préparatoire aux techniques de la documentation automatique, p. 137‑146.
  • Genêt Jean-Philippe, 1997, « La genèse de l’État moderne [Les enjeux d’un programme de recherche] », Actes de la recherche en sciences sociales, 118, 1, p. 3‑18.
  • Goody Jack, 1978, La raison graphique: La domestication de la pensée sauvage, Paris, Les Éditions de Minuit.
  • Grenet Matthieu, 2016, La fabrique communautaire: Les grecs à venise, livourne et marseille 1770–1840, Rome, École française de Rome.
  • Gruzinski Serge, 2012, La pensée métisse, Paris, Pluriel.
  • Guille-Escuret Georges, 2014, L’écologie kidnappée, Paris, Presses universitaires de France.
  • Hassenteufel Patrick, 2000, « Deux ou trois choses que je sais d’elle. Remarques à propos d’expériences de comparaisons européennes », dans Picardie Centre universitaire de recherches administratives et politiques de (éd.), Les méthodes au concret: Démarches, formes de l’expérience et terrains d’investigation en science politique, Paris, Presses universitaires de France, p. 105‑124.
  • Hassenteufel Patrick, 2005, « De la comparaison internationale à la comparaison transnationale. Les déplacements de la construction d’objets comparatifs en matière de politiques publiques », Revue française de science politique, 55, 1, p. 113‑132.
  • Heichelheim Friedrich Moritz, 1970, An ancient economic history: From the palaeolithic age to the migrations of the germanic, slavic, and arabic nations, Leiden, A. W. Sijthoff’s Uitgeversmij.
  • Hochner Nicole, 2006, Louis xii. Les dérèglements de l’image royale (1498–1515), Seyssel, Champ Vallon.
  • Hsieh Nien-hê, 2016, « Incommensurable values », dans Zalta Edward N. (éd.), The stanford encyclopedia of philosophy, Metaphysics Research Lab, Stanford University.
  • Hurlet Frédéric, 2015, Auguste: Les ambiguïtés du pouvoir, Paris, Armand Colin.
  • Jacoby Karl, 2015, Des ombres à l’aube: Un massacre d’Apaches et la violence de l’histoire, Toulouse, Anacharsis.
  • Jorion Paul, 1990, Principes des systèmes intelligents, Paris, Masson.
  • Larsen Svend Erik, 2015, « From comparatism to comparativity: Comparative reasoning reconsidered », Interfaces: A Journal of Medieval European Literatures, 1, p. 318‑347.
  • Lenclud Gérard, 2013, L’universalisme ou le pari de la raison: Anthropologie, histoire, psychologie, Paris, Gallimard; Éditions du Seuil.
  • Le Roux, Pierre, Sellato, Bernard, Ivanoff, Jacques éditeurs, 2004, Poids et mesures en asie du sud-est: Systèmes métrologiques et sociétés, Paris; Marseille, École française d’Extrême-Orient; Institut de recherche sur le Sud-Est asiatique.
  • Lévi-Strauss Claude, 1952, « Le Père Noël supplicié », Les Temps Modernes, 77, p. 1572‑1590.
  • Lévi-Strauss Claude, 1962, La pensée sauvage, Paris, Plon.
  • Lévi-Strauss Claude, Eribon Didier, 1988, De près et de loin, Paris, Odile Jacob.
  • Loraux Nicole, 2005, « Éloge de l’anachronisme en histoire », Espaces Temps, 87, 1, p. 127‑139.
  • Mahoney James, Rueschemeyer Dietrich, 2003, Comparative historical analysis in the social sciences, Cambridge; New York (N.Y.); Melbourne, Cambridge University Press.
  • Mazel, Florian, Biget, Jean-Louis éditeurs, 2014, Féodalités, 888–1180, 2ᵉ édition, Paris, Belin.
  • Passeron Jean-Claude, 1991, Le raisonnement sociologique: L’espace non-poppérien du raisonnement naturel, Paris, Nathan.
  • Passeron, Jean-Claude, Revel, Jacques éditeurs, 2005, Penser par cas, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales.
  • Piketty Thomas, 2013, Le capital au xxie siècle, Paris, Éditions du Seuil.
  • Plutarque, 2001, Vies parallèles: Suivi d’un dictionnaire plutarque, Hartog François (éd.), Paris, Gallimard.
  • Polanyi Karl, 1957, The great transformation: The political and economic origins of our time, Boston, Beacon Press.
  • Polanyi Karl, Arensberg Conrad, 1974, Les systèmes économiques dans l’histoire et dans la théorie, Paris, Larousse.
  • Pomeranz Kenneth, 2010, Une grande divergence: La chine, l’Europe et la construction de l’économie mondiale, Paris, Albin Michel; Éditions de la Maison des sciences de l’homme.
  • Rabouin David, 2011, « Structuralisme et comparatisme en sciences humaines et en mathématiques : Un malentendu ? », dans Maniglier Patrice (éd.), Le moment philosophique des années 1960 en France, Paris, Presses universitaires de France, p. 37‑57.
  • Rancière Jacques, 1996, « Le concept d’anachronisme et la vérité de l’historien », L’Inactuel, 6, p. 53‑68.
  • Renaud, Olivier, Schaub, Jean-Frédéric, Thireau, Isabelle éditeurs, 2012, Faire des sciences sociales. Comparer, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales.
  • Revel, Jacques éditeur, 1994, Jeux d’échelles: La micro-analyse à l’expérience, Paris, Gallimard; Éditions du Seuil.
  • Rostovtzeff Michael Ivanovitch, 1941, The social and economic history of the hellenistic world, Oxford, Clarendon Press.
  • Scheidel, Walter, Morris, Ian, Saller, Richard éditeurs, 2007, The cambridge economic history of the greco-roman world, Cambridge, Cambridge University Press.
  • Scubla Lucien, 1988, « Diversité des cultures et invariants transculturels », Revue du MAUSS, 1, p. 96‑121.
  • Seabright Paul, 2010, The company of strangers: A natural history of economic life, 2ᵉ édition, Princeton, Princeton University Press.
  • Seabright Paul, 2011, La société des inconnus: Histoire naturelle de la collectivité humaine, Genève, Markus Haller.
  • Seabright Paul, 2016, « Religion and entrepreneurship: A match made in heaven? », Archives de sciences sociales des religions, 175, 3, p. 201‑219.
  • Souyri Pierre, 2016, Moderne sans être occidental: Aux origines du japon d’aujourd’hui, Paris, Gallimard.Suétone, 2016, Vies des douze césars, Paris, Les Belles-Lettres.
  • Tardits Claude, 1990, « L’invitation au comparatisme. Marc Bloch et les anthropologues », dans Atsma Hartmut, Burguière André (éd.), Marc Bloch aujourd’hui. Histoire comparée et sciences sociales, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, p. 135‑146.
  • Testart Alain, 2006, Éléments de classification des sociétés, Paris, Errance.
  • Testart Alain, 2012, Avant l’histoire: L’évolution des sociétés, de lascaux à carnac, Paris, Gallimard.
  • Tomiche, Anne éditeur, 2017, Le comparatisme comme approche critique, Paris, Classiques Garnier.
  • Trivellato Francesca, 2009, The familiarity of strangers, New Haven, Yale University Press.
  • Trivellato Francesca, 2011, « Is there a future for italian microhistory in the age of global history? », California Italian Studies, 2, 1.
  • Tullberg Jan, 2011, « Comparatism. A constructive approach in the philosophy of science », The Journal of Socio-Economics, 40, 4, p. 444‑453.
  • Vallet Georges, 1958, Rhégion et zancle. Histoire, commerce et civilisation des cités chalcidiennes du détroit de messine, Paris, E. de Boccard.
  • Vallet Georges, Villard François, 1963, « Céramique grecque et histoire économique », dans Courbin Paul (éd.), Études archéologiques, Paris, S.E.V.P.E.N, p. 205‑217.
  • Verdalle Laure de, Vigour Cécile, Le Bianic Thomas, 2012, « S’inscrire dans une démarche comparative. Enjeux et controverses », Terrains & travaux, 21, 2, p. 5‑21.
  • Vigour Cécile, 2005, La comparaison dans les sciences sociales: Pratiques et méthodes, Paris, La Découverte.
  • Villard François, 1960, La céramique grecque de marseille: VIe–ive siècle, essai d’histoire économique, Paris, E. de Boccard.
  • Wachtel Nathan, 1971, La vision des vaincus: Les indiens du pérou devant la conquête espagnole, 1530-1570, Paris, Gallimard.
  • Werner, Michael, Zimmermann, Bénédicte éditeurs, 2004, De la comparaison à l’histoire croisée, Paris, Éditions du Seuil.
  • Will Ernest, 1963, « Limites, possibilités et tâches de l’histoire économique et sociale du monde grec antique », dans Courbin Paul (éd.), Études archéologiques, Paris, S.E.V.P.E.N, p. 153‑166.
  • Will Édouard, 1954, « Trois quarts de siècle de recherches sur l’économie grecque antique », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 9, 1, p. 7‑22.
  • 2015, « La longue durée en débat », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 70, 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.