Archives mensuelles : mars 2015

L’écriture carcérale

La prochaine séance du séminaire des membres sur « Gramsci : le laboratoire d’une œuvre » sera consacrée à la question de l’écriture carcérale. On étudiera d’abord les conditions et les contraintes de l’écriture d’Antonio Gramsci dans les différents lieux de sa réclusion, ses motivations et les thèmes abordés dans ses écrits ainsi que l’évolution de son écriture au fil des années d’enfermement. Une attention particulière sera portée à l’écriture par fragments, caractéristique de l’œuvre de Gramsci, en étudiant le seul auteur que Gramsci revendique comme modèle dans ses Quaderrni del Carcere, l’écrivain et homme politique du XVIe sicèle Francesco Guicciardini. Enfin, nous élargirons la réflexion en présentant d’autres écrits produits par des intellectuels incarcérés dans l’Italie fasciste des années 1930 et 1940 – en particulier le célèbre Manifeste de l’île de Ventotene.

La séance est organisée par Reine-Marie Bérard, Clément Chillet et Laurent Hablot.

Cette troisième séance du séminaire 2014-2015 des membres de l’École française de Rome aura lieu le mardi 10 mars 2015 à 14h, salle de séminaire, École française de Rome (Piazza Navona, 62).